La Russie éternelle, celle des Palais d'Hiver, celle des épopées romanesques d'Alexandre Nevski où se mélangent et Guerre et Paix  à la violence de Potemkine,  est-ce bien cette Russie  là que va rencontrer Anna ?

Cette femme fragile qui détient un lourd secret est-elle la proie parfaite pour un peuple de l'ombre qui ne trouve sa liberté que dans des actes désespérés ?

Un premier roman écrit au féminin fragile, tendre, slave et suave loin des clichés, un doux mélange d'amour et d'amertume, une promenade à l'Est faite de froid et de chaleur. 

On se laisse entrainer sur les lacs gelés comme le cœur d'Anna qui ne demande qu'un souffle salvateur.

L'auteure Alexandra, si proche de son personnage central, nous promène dans un monde  merveilleusement désenchanté où Moscou et St Pétersbourg tombent le masque.

C'est un beau roman, c'est une belle histoire ...

Guy Floriant  écrivain parolier compositeur, journaliste, grand reporter

(Editions Seghers, Robert Laffont,  Editions Nykta, Editions du Rocher...)

couv et 4ème rive rouge_page-0001.jpg